Pourquoi la hausse des prix médians est plus mathématique que réelle

Statbel, l'office belge de statistiques, a publié la semaine dernière les chiffres de l’immobilier pour le premier semestre 2021.

Pourquoi la hausse des prix médians est plus mathématique que réelle
©Shutterstock
Plus encore que d’habitude, tous les regards se tournent vers les prix de vente. Les hausses sont en effet impressionnantes : +15...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité