Comment le Bailli-Châtelain, au départ un quartier de garagistes, est devenu si prisé

Le quartier Châtelain-Bailli offre de grands espaces en intérieur d’îlot. Mais nombre de concessionnaires ont quitté ou quittent les lieux.

La rue du Bailli reste une artère commerçante attrayante, avec également de nombreuses enseignes Horeca.
La rue du Bailli reste une artère commerçante attrayante, avec également de nombreuses enseignes Horeca. ©Jean Bernard
Pour se faire une idée de ce qu'est et ce que fut le quartier Bailli-Châtelain, et plus largement l'enclave ixelloise à l'ouest de l'avenue Louise, on commencera par une anecdote évoquée par notre collègue d'Arts libre Jean-Marc Bodson, habitant de longue date de ce quartier. "Un jour, voici déjà bien longtemps, j'aborde un nonagénaire habitant du quartier et lui demande quelle fut...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité