Les résidences-services souffrent de leur surnombre : "Pour un appartement une chambre de 65 m², il faut compter 250 000 euros"

Les appartements n’ont pas subi la même hausse de prix qui a frappé l’immobilier classique.

Les résidences-services souffrent de leur surnombre : "Pour un appartement une chambre de 65 m², il faut compter 250 000 euros"
©Shutterstock
La crise sanitaire n'a pas épargné les personnes âgées. Certaines maisons de repos et résidences-services ont été durement touchées. " L'inoccupation dans les maisons de repos suite à la pandémie n'est pas encore connue en Wallonie, mais à Bruxelles, on estime que l'impact du Covid est d'environ 1 200 lits, ramenant le taux d'occupation à 75 % ", explique Louis-Philippe Kistenberg, conseiller à la Fédération des maisons de repos (Femarbel). " Les résidences-services ont été moins touchées par les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet