Ces jeunes agriculteurs en quête de terres plus que de primes

La galère des jeunes pour trouver des terres cesserait si seuls les agriculteurs actifs pouvaient bénéficier des aides européennes. L’effet le plus pervers du système, selon la Fédération des Jeunes Agriculteurs, c'est qu’on peut très bien avoir quelques hectares, ne rien produire et pourtant recevoir des primes.

Ces jeunes agriculteurs en quête de terres plus que de primes
©Shutterstock
De tout temps, de jeunes agriculteurs ont déboulé sur le marché agricole, demandant à leurs aînés de leur faire un peu de place. Dans la plupart des cas, ces aînés en question étaient leurs aïeuls ou leurs parents. Mais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet