Le kot, plus rentable que l’appartement ?

L’analyste de données immobilières Alexandre Verdonck a cartographié les villes universitaires.

Van Campenhout Patrick
Est-il judicieux d’envisager l’acquisition d’un bien classique dans la perspective d’une conversion en logements étudiants ?
Est-il judicieux d’envisager l’acquisition d’un bien classique dans la perspective d’une conversion en logements étudiants ? ©Shutterstock
Frais émoulu de l'université, le jeune ingénieur Alexandre Verdonck, converti à l'analyse de données chiffrées immobilières au sein de sa start-up SmartBlock, s'est intéressé aux investissements en appartements dans les villes universitaires, principalement en Wallonie. Est-il judicieux d'envisager l'acquisition d'un bien classique dans la perspective d'une conversion en logements étudiants...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet