Le prix des kots privés augmente en Flandre mais se réduit à Bruxelles

C’est le constat que pose la CIB Vlaanderen dans son nouveau baromètre des loyers des kots.

Selon le bureau d'expertise immobilière Stadim, basé à Anvers, qui a mené une étude sur le logement étudiant en 2020, il faudrait construire 95 000 kots supplémentaires d'ici 2030 pour couvrir la demande.
Selon le bureau d'expertise immobilière Stadim, basé à Anvers, qui a mené une étude sur le logement étudiant en 2020, il faudrait construire 95 000 kots supplémentaires d'ici 2030 pour couvrir la demande. ©Shutterstock
L’association professionnelle des immobiliers de Flandre, la Confederatie van Immobiliënberoepen (CIB) Vlaanderen, livre traditionnellement son CIB-Huurbarometer, son baromètre des loyers. Cette année, à l’approche d’avril-mai...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité