Côte belge : les seconds résidents paient deux fois plus de taxes que les habitants

En 2020, la taxe sur les secondes résidences a rapporté 79,1 millions d’euros aux communes côtières.

Selon les communes, la taxe sur les secondes résidences varie de 550 à 1191 euros par an.
Selon les communes, la taxe sur les secondes résidences varie de 550 à 1191 euros par an. ©Shutterstock
Plus que jamais, les propriétaires d’une seconde résidence dans une des dix communes de la Côte belge sont devenus des cibles fiscales de choix, rapporte la Confederatie van Immobiliënberoepen...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet