Kabandy simplifie le calcul des quantités pour la construction et l'immobilier : "Une heure de formation suffit"

La spin-off belge, qui a développé un logiciel lié au BIM, a bouclé une levée de fonds de plus de 2 millions d’euros.

Rajan Filomeno Coelho (gauche), Benoît Descamps (centre) et Diego d’Udekem (droite).
Rajan Filomeno Coelho (gauche), Benoît Descamps (centre) et Diego d’Udekem (droite). ©D.R.
C'est par la grande porte que le Building information modeling (BIM - modélisation des données du bâtiment) a fait son entrée, il y a quelques années, dans les marchés de l'immobilier et de la construction. Mais grande porte signifie encore trop souvent grandes entreprises, qu'il s'agisse de promoteurs-développeurs, d'investisseurs, d'entreprises générales ou de cabinets d'architecture. Pour Benoît Descamps et Rajan Filomeno Coelho, tous deux anciens enseignants-chercheurs à l'ULB, le fait que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité