Face à la hausse des loyers, la Wallonie autorise les agences immobilières sociales à gérer des kots d'étudiants

Le gouvernement wallon a élargi le périmètre d'intervention des agences immobilières sociales (AIS) pour leur donner la possibilité de prendre en gestion des logements d'étudiants, a-t-il annoncé mardi.

Belga
Face à la hausse des loyers, la Wallonie autorise les agences immobilières sociales à gérer des kots d'étudiants
©belga

"De plus en plus souvent, les étudiants rencontrent des difficultés financières pour se loger, et encore plus à proximité des établissements scolaires et universitaires", a fait observer le ministre wallon du Logement, Christophe Collignon, dans un communiqué.

Aux yeux du ministre PS, les AIS offrent de nombreux avantages pour les propriétaires privés, tant au niveau de la gestion locative que des avantages financiers. Pour les étudiants, la gestion par des AIS aura pour conséquence de tirer les prix des logements étudiants vers le bas.

Les objectifs du gouvernement sont de pouvoir atteindre 200 logements étudiants pris en gestion par les AIS en 2023, 300 en 2024 et de pérenniser ce dispositif dans le temps.