Trois propriétaires sur quatre n'indexent pas leurs loyers

Cela n’a rien à voir avec la période actuelle de forte inflation. C’est plutôt une question de bonnes relations.

C.M.
Il est faux de penser que c'est la hauteur de l'inflation et son lot d'autres hausses (énergie, alimentation…) qui incitent les propriétaires à "oublier" l'indexation des loyers.
Il est faux de penser que c'est la hauteur de l'inflation et son lot d'autres hausses (énergie, alimentation…) qui incitent les propriétaires à "oublier" l'indexation des loyers. ©Shutterstock
Indexer ou ne pas indexer ? Ou encore n’indexer que partiellement ? Plus encore que les années précédentes, la question...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité