Avec la crise, plus de 5000 reports de paiement de crédits hypothécaires ont été octroyés en un mois

Depuis le 1er octobre, les banques proposent un report de paiement de crédits hypothécaires, à certaines conditions.

Shutterstock
Le remboursement d'un crédit hypothécaire peut s'avérer difficile en cette période de crise énergétique. ©Copyright (c) 2021 Inside Creative House/Shutterstock. No use without permission.

L’inflation galopante et la flambée des prix de l’énergie de ces derniers mois ont plongé de nombreux ménages dans une véritable détresse financière. Face à cette crise énergétique, le secteur financier a fait preuve de solidarité en proposant aux personnes en difficulté de reporter – à certaines conditions – le paiement du capital de leur crédit immobilier.

La mesure, entrée en vigueur le 1er octobre, semble connaître un franc succès. En effet, ce report a déjà pu être octroyé à plus de 5.000 ménages, rapporte Febelfin, la fédération belge du secteur financier.

Ainsi, au 30 octobre, 4.239 crédits immobiliers avaient bénéficié d’un report de paiement dans le cadre de Febelfin. Outre ces chiffres, des reports de paiement avaient également été accordés pour 967 crédits en dehors du cadre de Febelfin, les banques proposant alors des solutions sur mesure aux ménages.

Une marge de manœuvre de 460 euros par mois

En valeurs chiffrées, ces reports de paiement représentent en moyenne un montant mensuel de 460€. Une somme qui peut être allouée à d’autres impératifs, comme le paiement des factures d’énergie ou les courses au supermarché. "Ce tampon financier mensuel leur donne un répit particulièrement bienvenu en ces temps difficiles", commente Febelfin.