Le coliving ? C'est aussi pour les parents isolés ou les plus de 45 ans

Libre Immo | Le Dossier. Les profils visés par le coliving s’élargissent, même si la grande majorité des locataires séduits reste les jeunes travailleurs. La crise du logement et l’envolée des prix de l’énergie pourraient changer la donne.

Florence Thibaut
Si le coliving, colocation de luxe avec services ajoutés, cible surtout les jeunes actifs depuis son explosion dans les grandes villes, il commence à s’intéresser à d’autres groupes.
Si le coliving, colocation de luxe avec services ajoutés, cible surtout les jeunes actifs depuis son explosion dans les grandes villes, il commence à s’intéresser à d’autres groupes. ©D.R.
Nouvelle illustration de l’intérêt pour les modes de vie partagés, la marque d’assurance Flora by Ethias vient de publier un baromètre sur la colocation afin de mieux cerner les profils des colocataires d’aujourd’hui. Parmi ses analyses, elle souligne que près de sept colocataires sur dix (66 %) sont déjà salariés. Si le coliving, colocation de luxe avec services ajoutés, cible surtout les jeunes actifs depuis son explosion dans les grandes villes, il commence à s’intéresser à d’autres groupes. “Je suis convaincu...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité