Les cousins Thomas et Antoine Biot ont lancé un concept révolutionnaire dans le petit monde des immeubles de rapport. Leur site, www.immeuble-de-rapport.be offre en effet un référencement unique en son genre à destination des investisseurs désireux de réaliser de bonnes affaires.

Le site www.immeuble-de-rapport.be est le fruit de la mise en commun de deux talents complémentaires. Celui d’Antoine Biot, actif dans le monde de l’immobilier et l’achat/vente sur Bruxelles depuis plus de vingt ans. Celui de Thomas Biot, ensuite, riche d’un background digital dans l’innovation et les start-ups.

« J’ai développé notre site www.immeuble-de-rapport.be à destination des investisseurs, explique Thomas. Ce concept n’existait pas encore et permet à l’investisseur de poser ses choix en toute connaissance de cause. »

Il faut savoir que le marché de l’investissement à Bruxelles demeure bon, en regard des taux d’intérêts très bas et de la volatilité de la bourse. « Le problème est qu’il y a de plus en plus de personnes actives sur le marché immobilier et qu’il est donc de plus en plus compliqué de trouver la bonne affaire. C’est précisément là que nous intervenons », explique Thomas.

En effet, le service offert propose une touche d’exclusivité, et une grande cohérence dans les informations données.

Une information exhaustive sur les immeubles de rapport

« Nous référençons les immeubles de rapport en détaillant toutes les informations qui y sont relatives, à commencer par les affectations qui y sont autorisées : habitations, commerces, kots, ou encore colocations. Cette dernière est notamment très prisée par les expatriés. Nous connaissons extrêmement bien le marché bruxellois et nous nous concentrons aujourd’hui sur la capitale, même si l’ouverture à d’autres régions n’est pas exclue à l’avenir. »

Autre atout : la visite et l’analyse précise de chaque bien : le nombre de mètres carrés réellement habitables (un élément qui définit en grande partie la valeur du bien – qui est la plupart du temps surévalué), mais aussi les risques liés aux infractions urbanistiques, les travaux à effectuer, la rentabilité potentielle locative nette (après investissement et frais divers), la revente à la découpe et le bénéfice dégagé... « Le bien est présenté sous l’angle de l’investissement pur afin que l’investisseur puisse réaliser son investissement en ayant toutes les cartes en main. »

De nombreux partenariats

A noter que www.immeuble-de-rapport.be travaille en collaboration avec des agences immobilières. « En général, elles nous donnent la primeur pour les immeubles de rapport, avant qu’ils ne soient affichés sur les sites d’annonces traditionnels. Il est également possible de trouver des biens présents sur les sites d’annonces depuis un certain temps, mais affichés trop cher pour que l’investissement soit intéressant. Dans ce cas nous négocions un prix inférieur, un prix que nous communiquons bien entendu à nos investisseurs intéressés. Nous faisons également appel à des rabatteurs qui nous permettent d’accéder à des biens hors marché. » A noter que les biens ne demeurent pas longtemps sur le site www.immeuble-de-rapport.be « Ceux qui ne suscitent aucune réaction après une semaine sont écartés. De nombreux immeubles trouvent rapidement preneurs car il s’agit de bonnes affaires. Il y a donc un roulement important dans les biens que nous proposons. Nous misons davantage sur la qualité que la quantité.» La société travaille, en outre, avec des experts immobiliers indépendants afin d’assurer une totale neutralité dans l’analyse des immeubles.

Proche du chasseur immobilier

Si le chasseur immobilier cherche des biens particuliers pour des clients spécifiques, www.immeuble-de-rapport.be travaille dans une optique différente... « De notre côté, nous proposons un éventail de biens et le client est automatiquement averti lorsque l’un d’entre eux correspond à ce qu’il recherche. Nous visons surtout des personnes qui ont un capital à investir, qui sont intéressées par la brique, mais dont l’immobilier n’est pas l’activité principale. Nous leur offrons un conseil avisé et un encadrement ciblé dans leur démarche. »

Concrètement, l’investisseur paie un forfait de 300 euros annuels pour bénéficier des services de www.immeuble-de-rapport.be « Cette cotisation permet d’éloigner les curieux. Au moment de l’achat, l’investisseur nous rétribue 2% de la valeur du bien, dont les 300 euros de cotisation sont déduits. »