L’immeuble de 22 étages en colimaçon monumental, surplombant un plan d’eau près du fleuve Potomac à Arlington (Virginie), sera émaillé de jardins suspendus, une métaphore pour "un espace physique favorisant la pollinisation d’idées et la collaboration", dit Amazon dans un communiqué. Cette architecture hélicoïdale, d’ores et déjà baptisée "Helix", constitue le bâtiment principal d’un ensemble de trois immeubles appelés "PenPlace" qui deviendra le deuxième siège du groupe, initialement basé à Seattle dans l’État de Washington (ouest).

L’ensemble de 260 000 m² de bureaux représente un investissement de 2,5 milliards de dollars et devrait apporter 25 000 nouveaux emplois dans la région sur les dix prochaines années.

Une végétation provenant des montagnes voisines

Selon le vice-président du groupe pour les installations immobilières, John Schoettler, avec son architecture "à double hélice", "cette construction unique comportera deux sentiers pédestres de terrain paysager qui s’enrouleront à l’extérieur du bâtiment, avec des plantations qu’on peut retrouver lors d’une randonnée dans les Blue Ridge Mountains de Virginie."

Pour le personnel, le nouveau siège, conçu par le bureau d’architecture américain NBBJ, "favorise le bien-être et l’exercice physique", affirme encore le dirigeant. Il sera chauffé et climatisé 100 % à l’énergie solaire.

Mais surtout, le futur siège d’Amazon sera largement ouvert au public : accueil d’artistes en résidence, amphithéâtre, espaces arborés, marché fermier, magasins… "Si nous faisons cela correctement, vous ne saurez même pas nécessairement que vous êtes sur une propriété du siège d’Amazon" indiquait, à l’occasion de la présentation du projet, l’architecte en chef de NBBJ, Dale Alberda, cité dans le quotidien français Les Échos. "Nous nous éloignons du campus pour nous rapprocher de ce que nous aimons appeler un quartier."

Amazon avait choisi ce site pour sa nouvelle base en 2017 au terme d’un long suspense et d’une surenchère d’avantages fiscaux offerts par les villes candidates, qui avait suscité la polémique. Outre la Virginie, le groupe de Seattle avait aussi choisi un site à New York, finalement abandonné après des divergences politiques.