La suppression du bonus sur la première habitation en Flandre (woonbonus), après le 1er janvier 2020, a provoqué un rush chez les notaires avec un bond de 40% des dossiers d'immobilier, selon les chiffres des notaires.

A partir du 30 septembre, date à laquelle le nouveau gouvernement flamand annonçait la suppression du bonus habitation et jusqu'au 9 octobre, le nombre de dossiers immobiliers a augmenté de 40,5% par rapport à la même période l'an dernier. 

En 2018, on dénombrait 6.616 dossiers contre 9.925 actuellement, selon les chiffres de la Fédération du Notariat (Fednot). 

"Si les acheteurs veulent encore profiter du woonbonus en Flandre, leur acte de crédit doit être signé chez le notaire avant le 31 décembre 2019. La signature de l'acte de crédit se passe la plupart du temps lors de la signature de l'acte authentique de vente", précise Fednot. 

Le bonus logement a été supprimé depuis le 1er janvier 2017 à Bruxelles, et remplacé en Wallonie par un chèque habitat depuis le 1er janvier 2016.