Habitat aéré

Beaucoup de propriétaires ou de futurs acquéreurs se tournent vers de plus grands espaces, des maisons avec jardin et des lieux plus lumineux! « Investir dans sa future maison ou son « chez soi » prend aujourd’hui tout son sens. Le prix des biens à vendre à la campagne a véritablement augmenté. Ainsi que le prix de maisons en ville avec jardin. On peut assister jusqu’à 50% de hausse dans ces critères de recherche, tandis que le prix des studios sans terrasse chute inévitablement », explique Kim Ruysen, COO de Century 21 Benelux. Les acquéreurs au portefeuille confortable se tournent vers des villas allant de 3 à 4 façades, situées au vert et si la piscine est au programme, c’est encore mieux! Si auparavant cette dernière était devenue moins populaire nécessitant beaucoup d’entretiens et ne bénéficiant pas d’une météo belge favorable, aujourd’hui elle est devenue un véritable plus dans les critères de recherches. « Les gens se sont rendus compte durant les différents confinements qu’il était bon et salvateur de profiter de son jardin surtout avec les différents records de chaleur que nous avons pu vivre! »

© Century 21

Habitat cloisonné

Les différents lockdown nous ont donc obligés à réétudier notre façon de vivre au quotidien. « Nous remarquons un grand désintérêt pour les logements non compartimentés, tel que le loft par exemple. » Le télétravail, à temps partiel, semble aujourd’hui bien installé dans nos vies, ce pourquoi il est primordial d’envisager des espaces fermés ou du moins une pièce bureau séparée où il est possible de se retrouver seul et travailler au calme.

Habitat entouré

Une nouvelle tendance voit le jour: l’habitation kangourou ou quand deux familles cohabitent dans des parties distinctes d’un même logement. Il s’agit le plus souvent de deux générations de la même famille. Une personne âgée avec la famille de son fils ou de sa fille, par exemple. Une habitation kangourou se compose de deux unités d’habitation: l’habitation principale pour la famille, d’une part, et une habitation juxtaposée, d’autre part. Le principal avantage de l’habitat kangourou, c’est qu’il permet à ses occupants de prendre plus facilement soin les uns des autres et de se prêter assistance. Tendance qui s’est d’autant plus développée avec le sentiment d’insécurité que la crise vient de nous faire subir.

www.century21.be