Les autorités bruxelloises ont promis, via les voix de Rudi Vervoort et Philippe Close, de délivrer les permis de construire du méga-projet Neo 1. Ces déclarations ont eu lieu en marge du MAPIC à Cannes, le salon international qui réunit tous les professionnels de l’immobilier commercial.

Le Ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort (PS), et le bourgmestre de la ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), ont annoncé que les permis de construire concernant le projet Neo 1 seraient délivrés, a-t-on appris par nos confrère de L'Echo. Cela devrait se produire "dès que le plan de mobilité, actuellement finalisé, aura été validé", affirme le quotidien spécialisé dans l'économie et la finance.

L'attribution des permis de construire devrait permettre de dégeler la situation - toujours au point mort dans l'attente de l'octroi du futur permis d'urbanisme, lui-même suspendu à une autorisation au préalable d'une modification du Plan régional d'affectation du sol - et d'empêcher un blocage de la Flandre.


Le projet, dont les travaux sont censés débuter en 2020, a fait l'objet de nombreux recours. A terme, il est prévu que Neo 1 soit constitué d'un centre commercial, de quelque 600 logements, d'un cinéma, de lieux de vie et autres enseignes de l'Horeca, répartis sur 72.000m², le long de l'avenue Houba De Strooper, jouxtant le stade Roi Baudoin.