Près de trois quarts des jeunes Belges parviennent à respecter leur budget initial lors de l'achat de leur première maison, ressort-il d'une enquête menée par Axa à l'occasion du salon Batibouw qui s'ouvre samedi. 

Malgré la croissance ininterrompue des prix de l'immobilier dans le pays, la majorité des jeunes Belges interrogés (entre 22 et 35 ans) par Ipsos pour le compte de la banque sont parvenus à respecter le budget qu'ils s'étaient fixé pour leur première maison. La plupart des propriétaires de moins de 35 ans ont ainsi déboursé moins de 300.000 euros.

Les budgets alloués à l'achat d'une habitation diffèrent de région en région. À Bruxelles, un tiers (32%) des jeunes ont acheté une maison pour un montant compris entre 200.000 et 300.000 euros. En Flandre, cette proportion est encore plus élevée: 37% ont payé entre 200.000 et 300.000 euros. En Wallonie, par contre, un jeune sur deux (50%) a payé moins de 200.000 euros pour son premier logement.

Pour respecter leur budget, ces acheteurs sont prêts à quelques concessions. En premier lieu, c'est l'état d'achèvement qui sert de variable d'ajustement. Dans 30% des cas, "la maison rêvée doit faire place à un bâtiment qui nécessite des travaux de rénovation", indique Axa. Ils sont également prêts à s'installer dans une maison jumelée bien qu'ils souhaitaient une quatre façades dans de nombreux cas.

Parmi les 26% des répondants qui ont dépassé leur budget, plus d'un sur deux indique l'avoir fait après avoir trouvé sa maison idéale.

En moyenne, les jeunes consacrent 32% de leur revenu mensuel aux prêts immobiliers.