En 2019, les maisons se sont vendues de 279.500 € (Molenbeek-Saint-Jean) à 635.000 € (Ixelles) en région Bruxelles-Capitale. Le prix de l'immobilier ne cesse d'augmenter dans la capitale, comme le souligne la fédération des notaires ce vendredi.

Le prix médians des maisons n'a fait qu'augmenter à Bruxelles ces 10 dernières années. Une hausse de 38% comparativement à 2009. Ixelles reste, comme lors des années précédentes, une des communes les plus chères de la capitale. En 2018, le prix médian d'une maison à Ixelles était de 550.000 €. Un an plus tard, il s'élève à 635.000 euros, soit une augmentation de plus de 15%. Et le constat est le même pour les appartements, où Ixelles caracole en tête des communes les plus chères de la capitale, avec un prix médian de 305.000 €. Les communes de Woluwe-Saint-Pierre, Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert ou encore Uccle complètent le top 5 des communes bruxelloises où les maisons sont les plus chères.

À l'inverse, comme en 2018, Molenbeek-Saint-Jean est la commune où le prix médian des maisons est le plus bas, avec un montant de 279.500 €. Les communes d'Anderlecht (295.000 €) et de Neder-Over-Hembeek (297.500 €) complètent le podium. Anderlecht est également la commune où il faut généralement débourser le moins pour acquérir un appartement.

Sur l'année écoulée, Saint-Josse-Ten-Noode est la commune où le prix médian des maisons a le plus baissé, avec une chute de près de 8% par rapport à 2018. Le constat est également le même en ce qui concerne les appartements, avec une baisse de 6,7%.