Immo

Une bonne ventilation assure un air intérieur sain. Elle est d’ailleurs obligatoire dans les nouvelles constructions et les rénovations lourdes. Malheureusement, elle est souvent inesthétique, tout en réduisant la surface du vitrage. Le point avec Ronny Tiri, marketing manager chez Wilms, spécialisé en volets et screens.

Ronny Tiri, quels sont les points forts d’une bonne ventilation ?

Nous passons énormément de temps à l’intérieur de nos maisons et bureaux. Pour cette raison, l’air doit y être régulièrement renouvelé. En effet, un air pollué agit directement sur la santé des occupants. Des études ont montré que le risque de développer une maladie est multiplié par trois chez un enfant élevé dans un environnement humide. Chez les adultes, un air pollué provoque des maux de tête, des allergies, des irritations, des difficultés respiratoires et de la toux. Une mauvaise qualité de l’air intérieur est donc néfaste pour la santé.

De plus, l’humidité dans la maison peut aussi entraîner des problèmes de champignons et de moisissures sur les murs, source d’allergies... Il est donc capital, pour les habitants comme pour le bâtiment, que l’air soit pur et donc bien ventilé.

© Wilms

Il s’agit en outre d’une obligation légale depuis plusieurs années...

Oui, tout à fait ! Tout le monde doit aujourd’hui se conformer aux exigences PEB, y compris en ce qui concerne la ventilation. En effet, l’air ambiant de nos maisons, bureaux et autres bâtiments n’est pas toujours aussi sain qu’on ne pourrait le penser. Des mesures effectuées à ce niveau montrent d’ailleurs que l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur...

Que faire pour bien ventiler les maisons ?

Dans les logements, on opte souvent pour des grilles de ventilation. Une partie de la vitre de la fenêtre cède alors la place à la grille. Or, cette solution n’est pas toujours pratique, ni esthétique... Plusieurs systèmes de ventilation existent, avec chacun son code spécifique (A, B, C ou D). Le code indique le rapport entre l’apport et l’évacuation naturels d’air, d’une part, et l’apport et l’évacuation mécaniques d’air, d’autre part. Le A correspond à la valeur la plus faible, et le D, à la plus performante.

Pourquoi la grille de ventilation n’est-elle ni pratique ni esthétique ?

Tout d’abord parce qu’elle réduit la surface vitrée de façon importante. Pour une fenêtre de 1 mètre de haut, il faut compter environ 10% de vitrages en moins. Pour les petites fenêtres, c’est encore plus embêtant, car la lumière est plus précieuse encore. Et elles se trouvent souvent « amputées » de 7 ou 8 cm à cause de la grille de ventilation. De plus, ces dernières n’ont généralement pas d’isolation acoustique. Cela signifie que les bruits de la rue pénètrent dans la maison sans aucune barrières. Les grilles de ventilation sont en outre toujours visibles depuis l’extérieur, ce qui n’est pas très esthétique. De plus, elles ne sont pas compatibles avec les volets roulants et les stores, car l’air ne peut pas passer par la grille lorsque le volet roulant ou le store est fermé.

Vous avez toutefois mis au point une technologie permettant de ventiler la maison en présence de volets ou de screens ?

Oui, tout à fait, Wilms a développé un système de ventilation permettant de ventiler la maison en présence de volets ou de screens sans pour autant sacrifier la surface vitrée. En pratique, il s’agit de la technologie Rolvent®. Celle-ci intègre la ventilation dans le caisson pré-isolé des volets roulants ou des stores monoblocs. Le caisson est alors installé au-dessus du profil de la fenêtre. La grille de ventilation, placée devant le volet roulant ou le store, disparaît donc de la vue.

Une fois le volet ou le screen fermé, la ventilation fonctionne-t-elle toujours ?

Oui, et c’est bien là notre différence. Nous sommes en effet les seuls sur le marché à proposer cette technologie de ventilation de type C pour les volets et les screens. En ce sens, nous avons déposé un brevet pour le système Rolvent®. De plus, il est possible de régler soi-même le débit de ventilation grâce aux cinq positions du système (allant du tout ouvert ou tout fermé, avec trois positions intermédiaires).

C’est pratique pour toutes les pièces de la maison, mais peut-être plus encore dans les chambres, où il est vraiment capital de bénéficier d’une ventilation optimale pendant la nuit. D’une façon générale, nous conseillons d’installer les volets roulants ou des stores avec ventilation dans la façade arrière ou dans la façade latérale. Côté rue, les volets roulants ou stores peuvent alors se passer d’une ventilation. Dans tous les cas, c’est du sur mesure.

Est-ce qu’il est possible de combiner le système Rolvent® avec d’autres systèmes ?

Oui, dès que vous disposez de suffisamment de grilles de ventilation pour répondre aux normes PEB, les autres fenêtres peuvent adopter un système différent, ce qui permet aussi d’équilibrer votre budget.

Avez-vous aussi trouvé une solution acoustique afin d’éviter les bruits extérieurs ?

Absolument ! Wilms a réussi à isoler acoustiquement le caisson du volet roulant. De cette façon, vous bénéficiez d’une quiétude totale, même lorsque vous habitez dans une rue bruyante ou le long d’une chaussée passante...

Infos : www.wilms.be