Economie Johan Thijs, le patron de KBC, remet en question l’avantage fiscal sur le compte d’épargne réglementé.