Entreprise

Au mois de novembre 2012, Proximus était le premier opérateur belge à lancer une offre 4G, l'internet mobile ultra-rapide. Lors de ce lancement, l'opérateur historique avait déclaré qu'il espérait qu'Apple autorise assez rapidement ses iPhones à surfer sur son réseau 4G. Plus d'un an plus tard, les iPhones 5, 5C et 5S ne sont toujours pas compatibles avec le réseau 4G de Proximus ni avec celui de Base qui vient d'être lancé.

Cette situation a fait sortir Base de sa réserve. « Tous les autres fabricants d'appareils compatibles ont permis l’accès de leurs smartphones à la 4G, déclare Coralie Miserque, Corporate manager chez Base. Mais après trois mois de démarches multiples et vaines, Apple nous a informés que le processus de certification était en cours et prendrait un certain temps».

Base n'est cependant pas convaincu par les arguments d'Apple. « Mobistar a reçu la fameuse certification de son réseau 4G il y a sept mois alors qu'il n’est qu’en phase de test », dénonce Coralie Miserque.

On sait que Mobistar est partenaire du géant américain depuis des années pour la distribution de ses produits. « Apple protège son partenaire privilégié en retardant cette certification tant que Mobistar n’a pas lancé son propre réseau 4G », ajoute Coralie Miserque.

Mobistar a annoncé qu'il lancerait une vaste offre 4G dans le courant du premier trimestre 2014. Apple devrait ensuite autoriser ses iPhones à utiliser les réseaux 4G de Base et Proximus. On sait que la moitié des smartphones compatibles 4G vendus sur le marché belges sont des iPhones. Base regrette donc qu'Apple pénalise ses propres clients en les privant de ce service.