Entreprise

Les investisseurs ont réagi assez positivement lundi au projet de fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank. Les actions des deux banques allemandes ont clôturé en hausse au lendemain de la confirmation de l’entame de discussions.

Ces pourparlers ne sont toutefois pas une surprise au vu des manœuvres menées depuis des mois par le gouvernement d’Angela Merkel pour pousser les deux banques en difficulté à créer un "champion national".

Le petit sursaut de la Bourse ne doit toutefois pas faire oublier que beaucoup de spécialistes se montrent critiques sur une telle union.

(...)