Entreprise

Boeing n’en voulait pas, de cet avion. C’est Airbus, et le succès de l’A320 modernisé, qui ont forcé la décision.

Alors que les 371 B-737 MAX en service sont immobilisés, avec les conséquences dramatiques que l’on peut imaginer pour Boeing, ses sous-traitants et les compagnies aériennes, les deux "boîtes noires" de l’avion d’Ethiopian Airlines accidenté dimanche sont arrivées au Bourget. Leur lecture par le BEA, Bureau d’enquêtes et d’analyses, devrait fournir des informations qui aideront d’abord les proches des 157 victimes à faire leur deuil, et l’industrie du transport aérien à réviser la sécurité.

(...)