Entreprise Le spécialiste londonien du transfert d’argent mobile WorldRemit a discrètement constitué une succursale belge. Une manœuvre faussement anecdotique qui s’inscrit dans sa stratégie d’expansion internationale.

La fintech qui se rêve le "WhatsApp de l’argent" s’est furtivement installée dans un immeuble de bureaux à Saint-Gilles, a appris La Libre Belgique. WorldRemit a constitué une société anonyme pour offrir, tant en Belgique qu'à l'étranger, des opérations de paiement et autres activités de change.