Entreprise

Un consommateur peut très vite épargner 250 euros par an. Test-Achat calcule chaque année le coût annuel d'une consommation moyenne auprès de tous les fournisseurs actifs en Belgique. Les montants comptabilisés varient considérablement.

Au niveau du tarif standard, le consommateur client chez Electrabel paiera 100 euros de plus que chez le fournisseur le meilleur marché. Les formules les plus onéreuses sont encore 80 euros plus chères.

Chez le fournisseur le moins cher, il est possible d'épargner 200 euros par rapport au fournisseur standard, voire jusqu'à 500 euros en comparaison avec le tarif le plus élevé. Trois ans après la libéralisation du marché de l'énergie, Test-achats parle d'échec: la concurrence n'a pas augmenté et les prix n'ont pas diminué. C'est pourquoi les règles doivent être réexaminées, ajoute Test-achats.

Dans cette optique, l'organisation de consommateurs a pointé du doigt la participation majoritaire de l'Etat français dans SPE-Luminus, le deuxième producteur d'énergie sur le marché belge, ainsi que la fusion entre Suez (principal actionnaire d'Electrabel) et GDF, renforçant la dépendance énergétique de la Belgique vis-à-vis de la France. "Nonante pc de la production de l'électricité belge se trouvent ainsi indirectement aux mains de l'Etat français qui n'a aucun intérêt à faire jouer une pleine concurrence entre ces deux acteurs", conclut Test-achats.

Electrabel offre contrat approprié à ses clients, rétorque-t-il à Test-Achats

Electrabel cherche à offrir un contrat qui convient au client en fonction de son profil, rappelle Anne-Sophie Hugé, porte-parole d'Electrabel en réaction au communiqué publié vendredi par Test-achats. Celui-ci encourageait les consommateurs à changer de fournisseur d'énergie pour réduire leur facture. "Ce qui est important, ce n'est pas de changer de fournisseurs mais bien de trouver le bon contrat", estime Anne-Sophie Hugé.

Test-achats pointait du doigt le fait que, au niveau des tarifs standard, le consommateur client chez Electrabel paie 100 euros de plus que chez le fournisseur le meilleur marché. Bien que le fournisseur d'énergie soit partisan de ce genre de comparaisons, il estime tout de même offrir une gamme assez importante de possibilités à ses clients. "De plus, nous assurons une certaine sécurité et une pérennité aux consommateurs; nous sommes présents partout en Belgique", souligne la porte-parole.

Test-achat s'indignait également, dans son communiqué, de la fusion entre Suez (principal actionnaire d'Electrabel) et GDF, renforçant la dépendance énergétique de la Belgique vis-à-vis de la France.

L'organisation des consommateurs tient d'ailleurs à préciser qu'il vient d'introduire un recours en annulation devant le tribunal de première instance de l'Union européenne contre la décision de la Commission approuvant la prise de participation majoritaire de l'Etat français dans SPE-Luminus.