Entreprise

NOUS AVONS APPRIS LE DÉCÈS DE PIERRE DE TILLESSE, né à Tervuren le 13 décembre 1924. C'est une grande figure du patronat belge qui nous quitte. Résistant, volontaire de guerre aux commandos, il a été un des grands artisans du développement spectaculaire de Petrofina dont il fut nommé en 1985 administrateur délégué et vice président. Pour François Cornélis, le numéro 2 du Groupe Total: «l'oeuvre professionnelle de sa vie fut la pétrochimie de Pétrofina qui est maintenant en bonne partie la pétrochimie du Groupe Total basée à Bruxelles, une activité industrielle et commerciale de très grande qualité construite sur sa vision». Toujours pour François Cornélis: «les trois grandes qualités de Pierre étaient l'enthousiasme, la perspicacité et la détermination. Il aimait construire, créer et inventer, il savait distinguer les bonnes des mauvaises affaires, il savait comment obtenir ce qu'il voulait». Il assuma plusieurs présidences, comme celle de la Fédération des Industries Chimiques entre 1979 et 1980, celle de l'Institut de Pathologie Cellulaire du Professeur de Duve entre 1988 et 1991 et celle de la Fondation pour la leucémie. Pierre de Tillesse était aussi membre du conseil d'administration du Groupe IPM, l'éditeur des journaux La Libre Belgique et La Dernière Heure Les Sports. Les membres du conseil d'IPM ont communiqué leur profonde gratitude pour les 15 années d'engagement et de loyauté à la gouvernance de ce Groupe auquel il était très attaché. Pour François le Hodey, l'administrateur délégué: «c'était un homme vrai, courageux et un passionné par la création dans l'acte d'entreprendre». Sa devise était «vivre est entreprendre». Il l'appliquait dans ses engagements professionnels nombreux. Il avait par exemple créé une association avec des jeunes entrepreneurs de Belgique et de France, pour favoriser le développement de cet esprit de création.

© La Libre Belgique 2006