Entreprise

En 2011, le groupe Delhaize a enregistré pour 2,1 milliards d'euros de revenus, en hausse de 4,6% à taux de change identiques (1,3% à taux de change réels) par rapport à 2010, annonce-t-il jeudi dans un communiqué. En 2012, il fermera plus de 140 magasins aux Etats-Unis et dans le sud-est de l'Europe, ce qui entraînera la perte d'environ 5.000 emplois. La croissance des revenus en 2011 est due à l'augmentation des revenus de 32,1% (taux de change identiques) dans le sud-est de l'Europe et en Asie, à la croissance des revenus de 2,2% aux Etats-Unis, et à une hausse des revenus de 0,9% en Belgique.

Au quatrième trimestre, les revenus du groupe ont augmenté, à taux de change identiques, de 7% (+7,6% à taux de change réels), grâce principalement à la hausse de 62,9% des revenus dans le sud-est de l'Europe et en Asie.

"Conformément aux attentes, l'environnement macro-économique global difficile a pesé sur la confiance des consommateurs et a influencé les ventes dans l'ensemble du Groupe", note Delhaize. "Les revenus aux Etats-Unis ont augmenté de 1% en devise locale. L'évolution du chiffre d'affaires comparable aux Etats-Unis a été de -0,4% en raison de la poursuite de la diminution des dépenses des clients. Les revenus chez Delhaize Belgique ont augmenté de 0,9% principalement en raison de nouvelles ouvertures de magasins partiellement compensées par l'évolution négative du chiffre d'affaires comparables de -1,5%." A la fin de l'année 2011, Delhaize disposait d'un réseau de vente de 3.408 magasins, 608 magasins de plus qu'à la fin 2010. En Belgique, 16 nouveaux magasins ont été ouverts l'an dernier, pour atteindre un total de 821 magasins.

Pour l'année 2012, le groupe prévoit la fermeture de 146 magasins dans l'ensemble de son réseau aux Etats-Unis et dans le sud-est de l'Europe ainsi que la conversion de 64 magasins Bloom et Bottom Dollar Food à l'enseigne Food Lion aux Etats-Unis. Ces mesures concerneront environ 5.000 emplois.

Delhaize annonce parallèlement l'ouverture de 200 à 230 nouveaux magasins cette année. Mais considérant les 146 magasins à fermer "dans le cadre de l'optimisation du portefeuille" et les autres magasins à fermer "dans le cadre des activités courantes", les ouvertures se limiteront à une augmentation nette de 20 à 50 magasins.

Les investissements s'élèveront par ailleurs à entre 800 et 850 millions d'euros en 2012.

Selon Pierre-Olivier Beckers, administrateur délégué et président du comité exécutif de Delhaize, les revenus enregistrés au quatrième trimestre 2011 aux Etats-Unis et en Belgique représentent une déception "malgré la croissance de nos revenus pour l'année complète". "Les consommateurs ont continué à se sentir sous pression en raison de l'environnement macro-économique et ont réduit leurs dépenses. Nous avons également dû faire face à une activité concurrentielle accrue", commente-t-il dans le communiqué. "Nous sommes déterminés à poursuivre l'amélioration de notre compétitivité des prix en 2012, en particulier aux Etats- Unis et en Belgique."