Entreprise

Huawei occupe plus d'un cinquième du marché des smartphones dans la zone Europe/Moyen Orient/Afrique (EMEA) et a réduit l'écart avec le leader Samsung au quatrième trimestre 2018, ressort-il mardi des dernières données du cabinet spécialisé International Data Corporation (IDC). En termes de volumes, quelque 98,8 millions de smartphones se sont écoulés sur la zone EMEA durant les trois derniers mois de l'année dernière, un niveau presque similaire aux 98,3 millions du même trimestre en 2017, d'après IDC. La valeur totale a, elle, augmenté de 2,5%, à 35,5 milliards de dollars, avec une hausse en la matière en Europe et un phénomène inverse au Moyen-Orient et en Afrique.

Le marché des téléphones intelligents y est dominé par le Sud-Coréen Samsung, dont la part de marché est de 28%, avec 27,7 millions d'unités vendues entre octobre et fin décembre 2018. Des chiffres toutefois en recul par rapport à la même période un an plus tôt (29,3% et 28,8 millions d'unités, -3,8%).

Le géant chinois Huawei a par contre connu une croissance de 73,7% entre le 4e trimestre 2017 et celui de l'an dernier. Sa part de marché dans la zone EMEA est en effet passée de 12,2%, pour 12 millions de smartphones écoulés, à 21,2% un an plus tard, avec 20,9 millions d'unités vendues rien que durant les trois derniers mois de 2018.

Sur le marché clé qu'est l'Europe pour Huawei, la marque est sur le point de dépasser Samsung, d'après Marta Pinto, responsable de la recherche à IDC. Et elle ambitionne de détrôner encore cette année le groupe sud-coréen au premier rang des ventes sur l'ensemble de la planète.

L'Américain Apple occupe la 3e marche du podium avec une part de marché de 16,6%, contre 19,6% douze mois plus tôt. La marque à la pomme a vendu près de 3 millions de téléphones en moins (de 19,3 à 16,4) durant cette période en Europe, en Afrique et au Moyen Orient. Le recul est tout de même de 14,8%. Sa part de valeur sur le marché est passée de 46% à 41%.

Les groupes chinois Transsion, plus grand fabricant de smartphones en Afrique, et Xiaomi complètent le top 5 avec des parts de marché respectives de 8,2% et 4,2%.