Entreprise

Isabelle Kocher, la directrice générale du groupe français Engie, était à Bruxelles, ce vendredi, pour saluer le personnel de sa filiale belge, Electrabel.

Constatant qu’il n’y avait “pas de place pour une augmentation de la facture d’énergie” des ménages et des entreprises, elle a mis l’accent sur l’efficacité énergétique, “le grand absent du débat politique” sur la transition vers un monde décarboné. Aujourd’hui, deux tiers des équipes d’Engie, au niveau mondial, travaillent sur le segment de l’efficacité énergétique. Et selon Madame Kocher, il y a encore beaucoup à faire de ce côté-là. “On arrive facilement à une diminution de 30 % de la facture énergétique”, a-t-elle martelé.