Entreprise

Le distributeur de films Belga Films cherche à céder le White Cinema un an à peine après son ouverture au deuxième étage du centre commercial bruxellois, Docks Bruxsel, rapporte vendredi L'Echo. Les actionnaires auraient en effet chargé la banque d'affaires E-Spring Capital d'une discrète mission de prospection auprès d'investisseurs potentiels. Du côté des gestionnaires du White, on nie en bloc chercher un repreneur, total ou partiel. Les actionnaires chercheraient à céder les salles en raison des mauvais comptes 2016 de Belga Films ainsi que des doutes émis par certains quant à la rentabilité à moyen terme du nouveau projet.

"Plusieurs sources confirment avoir été approchées. Aucune ne veut faire de commentaire à ce stade sur une transaction en cours. Et ce qui ressort actuellement du processus entamé, c'est que les éventuels repreneurs mettent en doute la rentabilité de l'exploitation telle qu'elle est positionnée sur son marché", indique encore L'Echo.

Après des débuts difficiles, notamment ternis par l'effet des attentats sur la fréquentation des salles, les chiffres pour les trois derniers mois semblent toutefois plus encourageants. "Par rapport au premier semestre, nous avons augmenté nos parts de marché de 50%. Pour 2017, on table sur une fréquentation globale de 140.000 visiteurs. Et pour 2018, on vise les 240.000 visiteurs. Pour y parvenir, nous avons multiplié depuis l'été les événements", indique Jérôme de Béthune, administrateur de la S.A. Belga Films et gérant de la SPRL White Cinema Brussels.