Entreprise

Le bilan de la banque franco-belge Dexia est revenu à environ 140 milliards d’euros. En 2008, il s’élevait à près de 650 milliards, soit l’équivalent de celui de Lehman Brothers. Ce sont les premiers chiffres donnés par le CEO belge, Wouter Devriendt lors de la conférence de presse organisée mercredi après l’assemblée des actionnaires. Une façon de faire comprendre que le processus de résolution suit son cours de manière ordonnée, même si le risque Dexia pour les États belge et français, actionnaires à quasi 100 %, est loin d’être éliminé. Voyons pourquoi.