Entreprise

Brussels Airlines joue-t-elle à la roulette russe ? La compagnie aérienne belge va, en tout cas, à contre-courant de ses consœurs européennes en misant sur la Russie. Dans un contexte tendu, les allemandes Germanwings et Lufthansa ou la britannique EasyJet ont ainsi récemment annoncé des suspensions, voire des suppressions de vols vers le géant de l’Est. Lufthansa évoque "une rentabilité insuffisante", conséquence "directe des sanctions" et de "la baisse des relations économiques" entre la Russie et l’Union européenne.

(...)