Entreprise

A quelques semaines des assemblées générales ordinaire et extraordinaire de la Société wallonne des aéroports (Sowaer) en juin et qui seront suivies dans la foulée de l'installation des administrateurs, chaque parti a déjà désigné ses représentants. Les Ecolos ne faisant plus partie de la majorité régionale, ils perdent les deux sièges dont ils disposent au conseil d'administration (CA) de la Sowaer. En respect de la clé de répartition D'hondt, le PS, le CDH et le MR se voient attribuer respectivement cinq, trois et deux sièges. Du côté des socialistes, Jean-Claude Phlypo, Regis Jehasse et Jacques Braggaar sont reconduits comme administrateurs, mais deux femmes font leur apparition à la Sowaer : Anne-Michèle Hannon, avocate de profession et proche du ministre wallon Michel Daerden (PS, Budget) et une certaine demoiselle Massart, chef de cabinet d'un député permanent du Hainaut.

Le CDH devrait maintenir Valérie Leburton, spécialiste des aéroports au cabinet du ministre wallon André Antoine comme administrateur. Le parti démocrate humaniste est à la recherche d'un grand format pour en faire le président du CA.

C'est du côté du MR que les choses semblent freiner. En effet, il y a quelques jours, le gouvernement wallon a modifié les statuts de la société scindant les fonctions de président du conseil d'administration et celle du président du comité exécutif, actuellement occupées par la même personne : Luc Vuylsteke. Ce dernier demeure président du comité exécutif, mais il perd le fauteuil de président du CA.

Mais le MR n'a toujours pas livré le nom de ses trois administrateurs comme il le lui avait été demandé par courrier du 7 mai. Selon nos informations, pour des questions d'émoluments, l'envoi des noms des représentants libéraux serait actuellement bloqué. Le président Vuylsteke voudrait garder l'enveloppe d'environ 1500 € qu'il touchait en tant que président du CA, en plus de son salaire de président du comité exécutif. Et ce même s'il n'est plus président du CA.

Contactés par nos soins, le président national du MR, Didier Reynders, et le chef de groupe au parlement wallon, Serge Kubla, réfutent une telle position. En raison de la campagne électorale pour les législatives, ils indiquent ne pas avoir eu le temps de s'occuper de la question. Mais "ça ne devrait pas tarder", nous a confié M. Reynders.

Sauf changement de dernière minute, Fabian Marcq devrait rester administrateur MR à la Sowaer. Reste à savoir si le parti libéral va reconduire le mandat Roger Baisir (ex-directeur chez Sambrinvest), aujourd'hui confronté à des problèmes de santé. Le parti devra de toute façon désigner un troisième administrateur.

A noter que dans le cadre des modifications des statuts de la Sowaer, BSCA et la SAB, sociétés gestionnaires respectivement des aéroports de Charleroi et de Liège, devront y désigner un administrateur : Luc Partoune va normalement rempiler pour Liège et la présidente Edmée De Groeve devrait y représenter Charleroi.