Entreprise Le conseil des gouverneur de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de tout faire pour préserver la zone euro à l'unanimité, a déclaré jeudi le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi.

"La décision de tout faire pour préserver la zone euro a été prise à l'unanimité", a fait savoir M. Draghi lors d'une conférence de presse à Francfort, après avoir annoncé que la BCE était prête à intervenir sur le marché obligataire pour contenir la crise de l'euro.

"L'euro est irréversible" avait-il déclaré plus tôt jugeant "inacceptables" les envolées des taux d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie, malgré les efforts déployés par la zone euro pour sortir de la crise. "Les gouvernements doivent continuer les efforts de consolidation budgétaire, de réformes structurelles pour améliorer la compétitivité et de réformes institutionnelles au niveau européen", avait-il ajouté.

Le président de la BCE a également estimé qu'il était "inutile" de spéculer contre l'euro en pensant qu'il allait disparaître. "Il reste, il reste, il reste. Il est inutile de spéculer contre l'euro", a-t-il martelé.