Entreprise

Après Belgacom, en novembre 2012, et Base, en octobre 2013, c’est au tour de Mobistar de lancer une offre 4G, l’internet mobile ultrarapide. L’opérateur basé à Evere a en réalité lancé une phase de test gratuit dans trente villes et communes. Petite déception pour les francophones, Mons est actuellement la seule ville du sud du pays concernée par ce test. Mais d’autres villes wallonnes devraient bientôt suivre. "Plusieurs facteurs comme des questions de permis expliquent cette situation, justifie-t-on chez Mobistar. Lors du lancement officiel de la 4G, plusieurs villes situées en Wallonie viendront s’ajouter".

Le lancement commercial de la 4G devrait intervenir début 2014. A ce moment-là, Mobistar ajoutera plus de 40 villes et communes supplémentaires à son réseau de trente villes.

Durant la phase de test, l’accès à la 4G est gratuit pour les abonnés Mobistar disposant de l’internet mobile dans leur forfait. Les abonnés "Panthère" et "Internet Everywhere" reçoivent 5 GB par mois de volume supplémentaire en 4G. Les abonnés "Dauphin" reçoivent 1 GB de volume de surf 4G supplémentaire.

Seules les personnes domiciliées dans une ville couverte par le réseau peuvent participer au test. L’intérêt de la 4G est pourtant de pouvoir surfer en dehors de chez soi. Pour participer, il suffit de s’inscrire sur le site www.mobistar.be/4G. Précisons qu’il est indispensable de disposer d’un appareil compatible 4G pour pouvoir surfer sur ce réseau.

La 4G permet aux utilisateurs de surfer sur leur smartphone ou tablette comme à la maison. Les opérateurs comptent sur la commercialisation de ce service pour générer de nouvelles sources de revenus. Au troisième trimestre, l’ensemble des opérateurs mobiles belges ont vu leur chiffre d’affaires baisser de pratiquement 15 % par rapport à l’année précédente sous la pression de la régulation. La grande question est de savoir si la commercialisation de la 4G générera un retour sur investissement suffisant.

Si Proximus fait payer l’accès à la 4G, Base l’offre à ses clients dans un plan à 39 euros. On verra quelle attitude adoptera Mobistar lors du lancement officiel.