Entreprise La société d’autopartage Getaround arrive en Belgique. Avec beaucoup d’ambitions. Entretien.

Plus de 300 millions de dollars. C’est la somme que l’américain Getaround, spécialiste de l’autopartage, a mis sur la table, fin avril, pour racheter son concurrent, le français Drivy, déjà présent en Belgique. "Nous avons un modèle à la fois très semblable et complémentaire à Drivy", nous explique Sam Zaid, l’un des fondateurs et le patron de Getaround par téléphone depuis la Californie.