Entreprise

Le conseil d'administration de l'intercommunale Enodia (ex-Publifin) a décidé de la scission des activités de sa filiale Nethys en deux pôles ainsi que de la cession de participations, afin de ne plus posséder de participations majoritaires dans des secteurs concurrentiels, a-t-on appris mardi. Les "lignes directrices" des décisions prises par Enodia sont la scission des activités de la SA Nethys en deux pôles : l'un "regroupant l'ensemble des participations d'intérêt public ou général et destiné à rester pleinement détenu par les actionnaires publics actuels", l'autre regroupant "les activités opérant dans des secteurs concurrentiels."

En outre, les activités du groupe Enodia évolueront "de telle manière à ne plus détenir de participations majoritaires dans les secteurs concurrentiels identifiés par les deux conseils d'administration (d'Enodia et de Nethys, NDLR) en parfaite concertation, le tout en sauvegardant l'intérêt du personnel et des actionnaires publics."

Parmi les activités du groupe appartenant à des secteurs concurrentiels, et dont tout ou partie du capital pourrait être revendu, figurent l'opérateur de télécom Voo, pour lequel le groupe Telenet manifeste un intérêt de longue date, qui est aussi partagé par l'opérateur Orange, ou la société Elicio, active dans la production d'énergies renouvelables.

On ignore si les Editions de L'Avenir seront également vendues en tout ou en partie. Nethys possède aussi des participations dans Nice-Matin (34%) et dans La Provence (11%). Deux participations que le conseil d'administration de Nethys envisagerait de céder, indique-t-on à bonne source.

Par ailleurs, le communiqué commun Enodia/Nethys précise qu'une délégation de l'intercommunale et de sa filiale a rencontré la semaine dernière la ministre wallonne des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR), à l'initiative de cette dernière, pour confirmer les prises de décision. "Ont été en particulier abordées la mise en place d'un management intérimaire propre à Enodia d'une part, et la redéfinition du périmètre d'action du groupe d'autre part", est-il précisé.