Entreprise À "L’Air du temps", San Degeimbre s’ouvre plus que jamais sur son potager avec, en ligne de mire, une cuisine de plus en plus végétale.

Fin de l’année dernière, nombreux étaient ceux qui prédisaient à Sang-hoon Degeimbre une troisième étoile. Avec sa superbe nouvelle salle entièrement vitrée, ouvrant sur le potager, L’Air du temps a en effet tout désormais pour séduire les inspecteurs du guide rouge.

Pourtant, le chef pressentait qu’il ne décrocherait pas encore la timbale. "Mon objectif, ce n’est pas la troisième étoile. Cela n’a jamais été mon rêve, affirme-t-il, même si l’on peut se permettre d’en douter.

(...)