Entreprise

Deux mesures importantes du gouvernement Michel, liées à l'emploi des jeunes, vont toucher de nombreux diplômés dès le 1er septembre.

A la rentrée, les jeunes âgés de moins de 21 ans et n'ayant pas obtenu leur CESS (le certificat d'enseignement secondaire supérieur, soit le diplôme de fin de cycle de secondaire) seront privés d'allocations de chômage. En effet, pour pouvoir en disposer, il faudra être armé d'un sésame de fin de secondaire donc ou avoir bouclé une formation en alternance.

Cette mesure touchera un public important étant donné que les moins de 21 ans et sans diplôme constituent 17% des jeunes en Wallonie (et 15% à Bruxelles) qui pointent au chômage pour la première fois, rappellent nos confrères de La Première.

La seconde mesure empêchera, elle, les diplômés de plus de 25 ans de profiter de leurs allocations de chômage. Adoptée depuis le mois de janvier dernier, cette disposition pénalisera de nombreux étudiants qui viennent de clôturer leur cursus et qui ont dépassé l'âge fatidique. Jusqu'alors, à la suite du stage d'attente de 12 mois, le jeune demandeur d'emploi pouvait bénéficier d'allocations d'insertion. C'est désormais bel et bien fini pour ceux qui ont traîné à trouver leur voie ou prolonger trop longuement leur parcours académique.