Entreprise Sur les onze premiers mois de l'année 2018, 24.427 trains ont été supprimés, soit 73 trains supprimés par jour et près de 10.000 passagers impactés quotidiennement. C'est déjà plus qu'en 2017 où ce total avait atteint 19.272.

Votre train est supprimé”. Cette annonce, parfois récurrente chez les navetteurs, vient avertir d’un temps de trajet plus long que prévu et peut provoquer des frustrations. Pourtant, ces trains supprimés (non partis ou limités à une partie de leur parcours) ne sont pas pris en compte dans le taux global de ponctualité mais sont recensés à part, tout comme la raison de leur suppression.

Au total, 24.427 trains ont été supprimés sur les onze premiers mois de l'année, selon les rapports de ponctualité mensuels publiés par Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, soit près de 74 trains par jour. Et sachant que 3.700 trains roulent en moyenne chaque jour, et que 73 trains sont supprimés quotidiennement, ces derniers représentent 2 % de l'ensemble du trafic ferroviaire. Un chiffre en hausse par rapport à l'année précédente où 19.272 trains avaient été supprimés, soit près de 53 par jour.

Un procédé qui pose question et arrange bien la SNCB selon Gianni Tabbone, président de l'asbl navetteurs.be.

(...)