Entreprise En une quinzaine d'années passées à ravir les palais sur l'avenue Dumortier, le restaurant Ciccio est devenu une institution à Knokke. La qualité de la cuisine de Claudio Dell'Anno, qui a pris le relais de son père aux fourneaux depuis 2010, lui a même permis de décrocher une étoile attribuée par le prestigieux guide Michelin en 2013.

Le tableau semble idyllique. Pourtant, les portes du Ciccio se fermeront au mois d'octobre. Définitivement. Claudio Dell'Anno va poursuivre sa carrière culinaire à l'étranger. "Ce n'est plus viable" explique le chef étoilé à nos confrères du Nieuwsblad. "Les frais de personnel coûtent énormément d'argent et quand vous faites un bénéfice, l'État en prend la moitié. Je comprends que beaucoup de collègues soient en difficulté. Pour moi, c'est décidé, je pars."

L'avenue Dumortier était devenue un écrin trop étroit pour les ambitions culinaires du chef Dell'Anno. Depuis qu'il a pris la succession de son père, Claudio cherchait un autre bâtiment pour y déplacer son restaurant. En vain : "Finalement, j'en suis arrivé à la conclusion qu'il n'est vraiment pas intéressant pour moi de rester en Belgique. Ici, pour donner 1.800 euros net à son personnel, l'employeur doit payer 4.500 euros".

Même pour un restaurant étoilé, les dépenses font exploser la calculatrice : "L'étoile ne joue aucun rôle. J'arrête et je vais voir ailleurs".