Entreprise

Le 5 novembre dernier, les terrifiantes festivités d’Halloween à peine terminées, le chantier débutait. Après le relifting d’Aqualibi et son extension, et l’ouverture d’Exotic World en 2018, la phase 2 pouvait démarrer. Voiries, (ré) aménagements divers, constructions, plantations, thématisation : le programme était chargé pour permettre la naissance de deux nouveaux mondes à Walibi en ce printemps 2019 : Karma World et Fun World. Montant de l’investissement : 12 millions d’euros. “Neuf millions pour Karma World et trois millions pour Fun Word”, a précisé, mardi lors de la visite du chantier, Jean-Christophe Parent, directeur de Walibi Belgium. Auxquels il faut ajouter les 5 millions dédiés aux infrastructures du site en général. Soit un total de 17 millions d’investissements cette année.

Ce montant rentre dans l’enveloppe de 100 millions prévue pour la transformation du site décidée par son propriétaire, la Compagnie des Alpes, groupe français également propriétaire en Belgique de Bellewaerde. Cette transformation, commencée en 2018, se terminera en 2023 avec, à la clé, huit “mondes” et de nouvelles attractions. L’objectif : attirer 1,8 million de visiteurs dès 2023 à Walibi et Aqualibi. En 2018, ils étaient 1,45 million. 1,4 million en 2017.


Popcorn Revenge, “une première mondiale” :

Ce mardi donc, à moins de trois semaines de l’ouverture du site au public, le samedi 6 avril prochain, plus d’une centaine de personnes s’activent sur le chantier. Au Karma World d’abord, non loin de l’entrée du parc. Ambiance indienne au menu. Dans la prolongation d’Aqualibi, dont les murs de la nouvelle extension ont été décorés sur le thème indien, et derrière le Cobra, lui aussi repeint pour être “raccord”, bienvenue au Karma Market et au nouveau restaurant Delhi’cious et sa terrasse qui remplacent deux petits points horeca.

Karma World, c’est aussi et surtout une nouvelle attraction, Popcorn Revenge, “une première mondiale”, indique Marie-France Adnet, la porte-parole. Conçue spécialement pour Walibi par une voisine : la société Alterface implantée à Wavre. C’est une attraction interactive intérieure dont les personnages principaux sont des popcorn dont il faut se débarrasser à l’aide de pistolers laser. “Vous allez traverser des scènes de films revisitées, précise la porte-parole.

Six de ces sept scènes seront traversées de façon aléatoire, avec une expérience différente à chaque fois, ce qui en fait une première mondiale.” Cette attraction est aussi la première qu’Alterface concocte pour Walibi. “Nous avions déjà travaillé pour la Compagnie des Alpes : au Jardin d’Acclimatation de Paris et beaucoup au Futuroscope. Et cela fait 19 ans que nous espérions travailler pour Walibi”, sourit le responsable. “Alterface nous a proposé un produit unique qui colle avec notre stratégie”, résume Marc Guffens, directeur du marketing et des ventes de Walibi Belgium.

Attractions accessibles “dans le courant du printemps”

Après la Maison du Génie (qui existait déjà) qui boucle Karma World, viennent Fun World (à la place de Playland) et Fun Pilot, de nouvelles montagnes russes... qui doivent encore sortir de terre. Elle sont destinées aux jeunes visiteurs (à partir de 90 cm). Les ouvriers en sont pour l’heure aux fondations. Car si les deux nouvelles zones sont accessibles dès le 6 avril, Fun Pilot et Popcorn Revenge le seront “courant du printemps”.

“La rénovation de la zone d’entrée est remise à l’an prochain, précise encore Jean-Christophe Parent, car la Compagnie des Alpes investit déjà beaucoup au Futuroscope, au Parc Astérix et à Bellewaerde (17 millions pour l’Aquapark, NdlR) en 2019. Mais on va bien tenir le calendrier jusqu’en 2023, avec, dans l’immédiat, 8 millions d’investissement l’an prochain et 30 en 2021 avec un nouveau méga coaster !”