Conjoint aidant: un statut en recul qui comporte pourtant quelques avantages

En 2005, un véritable statut de conjoint aidant était créé. Le nombre de ceux-ci est en recul alors que le statut a pourtant ses avantages.

Conjoint aidant: un statut en recul qui comporte pourtant quelques avantages
Le nombre de conjoints aidants est en recul en Belgique. Le statut a pourtant ses avantages.

Le principe de l’indépendant qui se fait aider par son conjoint ne date pas d’hier. “ À une époque, il y avait de nombreux indépendants qui travaillaient avec leur épouse” , constate Karel Van den Eynde, directeur organisation de Liantis caisse d’ assurances sociales. “ L’avantage fiscal était important, car l’homme pouvait donner 30 % de son chiffre d’affaires à son épouse. Mais seul lui devait s’affilier auprès d’une caisse d’assurances sociales. Ce statut existait au détriment des femmes car, même si elles étaient à charge de leur mari pour les soins de santé, elles n’avaient en fait aucun statut et ne bénéficiaient d’aucune pension .”

En 2005, un véritable statut de conjoint aidant a été créé. Le conjoint aidant – qu’il soit une femme ou un homme, les choses ayant aussi changé à ce niveau-là – doit s’affilier auprès de la même caisse d’assurances sociales que l’indépendant aidé. “
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité