Un compteur pour dénoncer le blocage de la loi pour une pension minimum à 1.500 euros

Le PTB dénonce, jeudi dans un communiqué, les manœuvres des partis traditionnels pour bloquer l'examen de la loi d'initiative citoyenne pour instaurer la pension minimum à 1.500 euros net.

Belga
Un compteur pour dénoncer le blocage de la loi pour une pension minimum à 1.500 euros
©Shutterstock

Le PTB dénonce, jeudi dans un communiqué, les manœuvres des partis traditionnels pour bloquer l'examen de la loi d'initiative citoyenne pour instaurer la pension minimum à 1.500 euros net.

"Le 11 décembre 2019, cette première loi d'initiative citoyenne a officiellement été introduite au Parlement. Avec pas moins de 100.000 signatures. Septante-sept jours plus tard, l'examen de celle-ci n'a même pas commencé", regrette le porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw. Le parti marxiste a dès lors lancé un compteur en ligne. "Le compteur tourne. Et les plus de 170.000 citoyens qui soutiennent actuellement notre proposition peuvent s'apercevoir du temps qui s'écoule depuis le 11 décembre", indique Raoul Hedebouw. "Les partis traditionnels disent qu'il n'y a pas encore le règlement pour discuter d'une telle loi d'initiative citoyenne. On a donc voté la possibilité de loi d'initiative citoyenne l'année passée sans prévoir le règlement qui permet son examen au Parlement. Soit. Mais depuis, la commission 'règlement' qui doit être convoquée pour corriger cela est sans cesse reportée".

Le PTB va donc continuer à mettre la pression. "Nous continuons à mener campagne pour atteindre les 250.000 signatures de personnes qui soutiennent notre proposition de loi d'initiative citoyenne. Et nous appelons tout le monde à nous rejoindre à la 'Grande Colère', la marche pour une autre politique qui aura lieu ce dimanche 1er mars dans les rues de Bruxelles", a-t-il lancé.