Dividendes français: une bonne nouvelle, attendue depuis trente ans en Belgique

LIBRE ECO WEEK-END | Imposition | Le fisc belge doit accorder l’imputation d’un crédit d’impôt de 15 % sur les dividendes perçus par les actionnaires belges de sociétés françaises.

Francis Bailleux
Dividendes français: une bonne nouvelle, attendue depuis trente ans en Belgique
©Shutterstock

LIBRE ECO WEEK-END | Imposition

Le fisc belge doit accorder l’imputation d’un crédit d’impôt de 15 % sur les dividendes perçus par les actionnaires belges.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité