Cadastre des fortunes : la Vivaldi compte ajouter une pièce importante au puzzle

"Si on se tourne vers l’avenir, ce qui pourrait passer, c’est qu’on instaure un échange automatique d'informations - CRS - en Belgique", d'après Mark Delanote, professeur à l'UGent. Une autre manière de nommer le cadastre patrimonial...

Cadastre des fortunes : la Vivaldi compte ajouter une pièce importante au puzzle
©BELGA
"Les soldes bancaires seront transférés au Point de contact central (de la Banque nationale de Belgique)". Cette petite phrase nichée au coeur de l’accord gouvernemental relance le débat sur le cadastre des fortunes. Incontestablement. Et pour cause : si la volonté de la Vivaldi, comme l’a expliqué Paul Magnette ce week-end, est de taxer dès 2021 les gros patrimoines – de plus d’un million d’euros sur compte-titres a précisé Egbert Lachaert (président de l'Open VLD)...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet