1 million de ménages pourraient économiser 500 euros sur leur facture d’énergie

Paradoxalement, le Belge fait partie des champions d’Europe du changement de contrat d’énergie.

1 million de ménages pourraient économiser 500 euros sur leur facture d’énergie
©DR

C’est un message que répète inlassablement la Creg, le régulateur du secteur de l’énergie. Les consommateurs belges pourraient faire de grosses économies en changeant de fournisseur ou de contrat d’énergie.

Selon la dernière analyse de la Creg, 1 million de ménages pourraient économiser 500 euros. Le régulateur arrive à ce chiffre en tenant compte des factures de gaz et d’électricité.

Selon Laurent Jacquet, directeur à la Creg, le potentiel d’économie a augmenté en 2020, en raison de la baisse des prix de l’énergie. Le régulateur évoque une baisse de 10 % des prix de l’électricité, et de 26 % en ce qui concerne le gaz.

Comment expliquer que le consommateur belge passe à côté de grosses économies? Il y a en réalité plusieurs raisons. Sur les 4,5 millions de ménages que compte notre pays, 900 000 n’ont jamais changé de fournisseur ou de contrat depuis la libéralisation du marché, il y a treize ans. Or ces vieux contrats sont souvent prolongés à des conditions peu avantageuses.

Mais cette inertie n’explique pas tout. Paradoxalement, le Belge fait partie des champions d’Europe du changement de contrat d’énergie. Le problème, c’est qu’il ne fait pas forcément le bon choix.

Ainsi, 2,23 millions de ménages ont opté pour un contrat d’électricité faisant partie des dix formules tarifaires les plus chères du marché. En revanche, à peine 268 000 de ménages ont opté pour une formule faisant partie du top 10 des contrats les plus intéressants. Pour le gaz, les choix effectués par les consommateurs ne sont pas plus judicieux…

Pour vérifier si une formule est avantageuse, la Creg conseille de se rendre sur son "Creg Scan", qui répertorie l’ensemble des contrats (actifs et dormants).