Le taux d'épargne des ménages recule nettement au troisième trimestre

Selon la Banque nationale de Belgique, le taux d'épargne des ménages est retombé à 16,3% cet été, alors qu'il avait atteint 27,1% au deuxième trimestre. Une conséquence directe du premier déconfinement.

Le taux d'épargne des ménages recule nettement au troisième trimestre
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Après avoir atteint un plus haut historique au deuxième trimestre, le taux d'épargne des ménages a nettement reculé au troisième trimestre, qui correspond aux mois d'été (juillet, août et septembre). Une période marquée par le déconfinement consécutif à la première vague de l'épidémie de Covid-19. 

Selon la Banque nationale de Belgique, le taux d'épargne des ménages est retombé à 16,3% alors qu'il avait atteint 27,1% au deuxième trimestre, en plein confinement, et 19,1% au premier trimestre 2020. Le taux d'épargne des ménages reste toutefois supérieur de 3,3 points de pourcentage à son niveau du troisième trimestre de 2019.

Rebond des dépenses de consommation

Au troisième trimestre 2020, le revenu disponible des ménages a grimpé de 1,6% par rapport au deuxième trimestre mais les dépenses de consommation finale ont enregistré un rebond très important de 16,6% par rapport au deuxième trimestre, conséquence directe de la suspension des mesures de confinement et de la reprise des activités économiques dites "non essentielles".

Les ménages ont également davantage investi au troisième trimestre, leur taux d'investissement atteignant 9,0%, contre 7,9% au deuxième trimestre.