Les montages fiscaux agressifs seront plus vite dénoncés à la justice

Une récente décision du Conseil des ministres va permettre la dénonciation des “mécanismes particuliers”. Le secteur financier va être encore plus frileux à assister ses clients pour des montages potentiellement agressifs.

Ahmed Laaouej, qui présidait la Commission Panama Papers, se réjouit “de voir la Vivaldi prendre à bras-le-corps la lutte contre la fraude fiscale dans le secteur financier . Cela nous change de ce qui se faisait précédemment”.
Ahmed Laaouej, qui présidait la Commission Panama Papers, se réjouit “de voir la Vivaldi prendre à bras-le-corps la lutte contre la fraude fiscale dans le secteur financier . Cela nous change de ce qui se faisait précédemment”. ©BELGA
Lors de la législature précédente, sous le gouvernement Michel, le Parlement avait mis en place la Commission Panama Papers. À la suite des nombreux scandales d’évasion ou de fraude fiscale révélés dans la presse, le Parlement avait auditionné à tour de bras et, avec...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet